Outils Lean: Les 7 techniques « oubliées »

Quand on parle des outils lean dans l’amélioration des processus, la plupart des gens pense à Six Sigma, Kanban et même le Lean Canvas.

Mais ce que ces gens oublient c’est qu’à son origine, le lean a été créé dans le but d’utiliser des outils pour une amélioration efficace et pratique des processus, afin de réduire les gaspillages et créer des processus « simplifiés ».

Dans cet article, nous allons revoir quelques-uns de ces outils lean qui peuvent être très utiles à l’amélioration des processus.

Si vous souhaitez en savoir plus sur d’autres sujets liés à ce thème, n’hésitez pas à consulter d’autres articles de notre blog :

7 outils lean pour une amélioration des processus

Il ne faut bien sûr pas oublier l’objectif principal de l’utilisation des outils lean (réduire les 7 gaspillages), mais il est important de comprendre comment chacun de ces outils pourrait contribuer à l’optimisation des processus, les rendant plus simples.

1- JAT : juste à temps

Avec la prolifération du commerce électronique et les chaînes logistiques de plus en plus étendues et complexes, le JAT est peut être l’un des outils lean avec le plus de potentiel d’utilisation.

Son concept est simple : produire exactement au bon moment la quantité nécessaire pour répondre uniquement aux besoins de livraison.

2- Jidoka

Une libre interprétation de ce terme pourrait être : Automation avec touche humaine. Cet outil lean est directement lié au contrôle de qualité et permet que les processus automatisés soient interrompus par un opérateur (humain) dès qu’il constate une défaillance.

Avec une formation adéquate des opérateurs, le Jidoka diminue la nécessité d’une grande quantité de contrôleurs qualité, transférant une partie de cette responsabilité vers l’opérateur lui-même.

3- Takt Time

Le Takt Time a pour objectif  de définir le temps de production en fonction de la demande réelle du marché.

En alignant la production à la demande, il y a un rythme idéal, appelé aussi « pull system »; en d’autres termes : les besoins du marché « tirent » la production et non pas l’inverse.

4- Heijunka

Aussi appelée programmation à niveaux, cet outil lean vise à réduire l’instabilité de la production suivant les demandes inconstantes des clients.

À cette fin, il est nécessaire de créer une puissante suite de demandes et un schéma de production en petits lots, en produisant la même gamme de produits tous les jours, engendrant plus de rapidité, une réduction des stocks, et permettant ainsi la manufacture d’une large gamme de produits diversifiés en simultané.

5- Poka-yoke

C’est l’utilisation de dispositifs « à toute épreuve », évitant de cette manière la survenue de défauts de production. Un exemple concret dans notre quotidien serait l’impossibilité de démarrer la voiture si la ceinture de sécurité n’est pas bouclée.

Les outils lean du type Poka-yoke utilisent une sorte de contrôle physique et des capteurs, comme dans notre exemple, qui évitent que des erreurs surviennent, en arrêtant la production si nécessaire.

6- 5S

Très connu, l’outil 5S est utilisé dans la recherche de qualité absolue et concentre tous les efforts de l’entreprise sur les 5 principaux facteurs qui favorisent la qualité, et qu’en japonais désignent des mots commençant par la lettre s:

  • Seiri = utilisation : éviter le gaspillage des ressources et d’espace
  • Seiton = organisation : organiser votre espace de travail efficacement
  • Seiso = nettoyage : maintenir l’environnement propre
  • Siketsu = normalisation et santé : déterminer les normes qui facilitent le travail ergonomique et sain
  • Shitisuke = discipline : encourager la collaboration et l’amélioration continue

7- Kaizen

Cet outil vise à réduire les coûts et accroître la productivité par le biais de l’amélioration continue.

Une façon de mettre en œuvre cet outil est grâce au célèbre cycle PDCA:

  • Plan = Planifier
  • Do = Faire
  • Check = Vérifier
  • Act = Agir

En savoir plus sur cette méthode en lisant ce post de notre blog : Cycle PDCA : concept déterminant dans l’amélioration des processus

Consultez le tableau récapitulatif ci-dessous avec ces 7 outils lean d’optimisation de processus, plus quelques autres tout aussi importants :

Source : A3C

Comme vous l’avez vu, l’utilisation des outils lean qui réduisent la charge de travail et les tâches n’apportant pas de valeur ajoutée à l’entreprise permet une modélisation de processus métier plus efficace et effective. Et cette tâche peut être largement facilitée avec l’utilisation des Outils BPMN.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, regardez notre e-book en ligne gratuit : Le BPM Cookbook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu