Processus de transformation numérique dans les entreprises : 5 étapes clés + définition

On sait déjà que la plus grande entreprise d’hébergement au monde, AirBnB, ne possède pas un actif physique sous forme de chambres ou de bâtiments, mais possède un actif
technologique. C’est uniquement cet actif qui menace les acteurs majeurs de ce secteur d’activité.

L’affaire Uber est encore plus emblématique. Son logiciel est si puissant qu’il est à l’origine de nombreuses réactions et protestations de la part des chauffeurs de taxi partout dans le monde. Ces derniers craignent en effet de voir leur activité diminuée.

Il est intéressant de comprendre le processus de transformation numérique de ces entreprises.

Selon un article de la Harvard Business Review, le point suivant est primordial dans tout processus de transformation numérique : la réaffectation des actifs et l’investissement dans de nouveaux modèles commerciaux basés sur les actifs numériques.

Pour en savoir plus, consultez cet article : La transformation numérique : qui doit la soutenir et qui doit y participer ?

Les cinq étapes du processus de transformation numérique
des entreprises

L’article publié dans la Harvard Business Review définit le processus de transformation numérique dans les entreprises par l’acronyme anglais PIVOT qui signifie :

  • Pinpoint : Définir avec précision
  • Inventory : Réaliser l’inventaire
  • Visualize : Visualiser
  • Operate : Mettre en oeuvre
  • Track : Suivre

Nous allons vous expliquer comment appliquer chacune de ces étapes du processus de transformation numérique dans votre entreprise.

1 – Définir avec précision

Définissez avec soin l’ensemble de vos actifs et le modèle commercial qu’ils offrent.

Comprendre votre business model est le point de départ. Il s’agit de répondre à des questions simples :

  • Vendez-vous des produits B2B ou B2C ?
  • Fournissez-vous des services ?
  • Produisez-vous des matières premières ?
  • Réalisez-vous des statistiques suite à des enquêtes ?.

En résumé, définissez précisément votre activité.

Si vous le souhaitez, consultez cet article : En savoir plus sur la modélisation des processus métiers.

2 – Inventaire des actifs

Quels sont les atouts de votre entreprise ? Commencez par lister les actifs qui vous sont familiers comme un bâtiment d’usine, un terrain ou encore les équipements. Ensuite, répertoriez les actifs intangibles tels que la capacité technique, le talent des équipes, la valeur de votre marque, la notoriété de votre entreprise ou encore vos réseaux de contacts.

Ces derniers actifs liés aux réseaux relationnels sont les moins perceptibles et leur
importance est souvent minorée.

A ce stade du processus, les efforts de transformation numérique peuvent se concentrer sur la recherche de partenariat via les réseaux de contacts déjà établis. Ces partenariats peuvent s’avérer très précieux pour l’entreprise.

3 – Visualiser un futur numérique

Imaginez une manière de créer un outil numérique où votre entreprise et ses partenaires pourront collaborer et générer conjointement de la valeur.

Lorsqu’une entreprise souhaite générer de la valeur, son premier réflexe est de se retourner vers ses fournisseurs et ses clients. Il existe en réalité de nombreuses autres options qui peuvent être exploitées par les entreprises afin de promouvoir leur transformation numérique.

Intéressez-vous à vos distributeurs, investisseurs et, si vous êtes issus de grandes écoles ou de filières spécialisées, pensez à exploiter le réseau des anciens étudiants. Grâce au outil numérique, vos réseaux pourront travailler ensemble et de manière coordonnée en utilisant leurs propres actifs.

Avant d’aller plus loin, le point primordial est donc de déterminer quelle plateforme numérique sera à même d’assurer cette collaboration et cette création conjointe de valeur.

4 – Mise en œuvre : déterminer un responsable

Inutile de voir les choses en grand, la création de valeur conjointe ne requiert que la capitalisation de peu d’actifs.

Pour accélérer le processus de transformation numérique des entreprises, il est fortement recommandé d’y consacrer une équipe spécifique et un environnement physique défini.

Cette équipe aura une grande responsabilité. Pour générer de l’innovation, elle a besoin de se voir octroyer une liberté importante afin d’agir et de penser avec agilité et créativité.

Il faudra s’assurer que la plateforme collaborative mise en place permette et donne envie à chaque membre de l’équipe de collaborer car, c’est cette même collaboration qui sera créatrice de valeur.

Au delà de cette plateforme, il est essentiel de maintenir un contact direct et étroit avec vos réseaux.

5 – Suivez l’évolution du projet

Suivre l’évolution de votre projet signifie définir des indicateurs clés de performance spécifiques à votre nouveau modèle économique. Ils vous permettront de déterminer les réussites et les échecs du processus de transformation numérique.

Les résultats obtenus grâce aux indicateurs clés de performance sont présentés sur des panneaux de contrôle. Vous pourrez facilement, sur ces panneaux, retrouver de nombreuses données telles que le nombre d’interactions survenues sur la plateforme, le nombre de partenaires numériques actifs ou encore la valeur créée.

Bien sûr, vous y trouverez également les mesures financières telles que le retour sur investissement. Toutes ces indications vous permettront d’agir rapidement et de mettre en place rapidement les ajustements nécessaires.

La transformation numérique de votre entreprise peut engendrer des aléas. Cependant, laisser vos concurrents vous devancer en matière de transformation numérique est, en comparaison, un risque bien plus grand.

Voir aussi : Innovation disruptive, encore un exemple de mot à la mode ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu