La signification des symboles de flux de processus

Beaucoup de gens pensent que la notation BPMN est secrète et mystérieuse. C’est en réalité la notation la plus largement utilisée et acceptée dans le monde pour modéliser les processus, et cela, précisément, en raison de la facilité d’utilisation et de la fonctionnalité intuitive des symboles de flux de processus employés.

Dans ce post, nous vous présenterons les 5 catégories détaillées de symboles de diagramme de flux BPMN et leur signification, et vous apprendrez comment les utiliser lors de la conception de diagramme de processus.

En savoir plus : Pourquoi et comment utiliser la notation BPMN 2.0

Les 5 catégories de symboles de diagramme de flux BPMN.

1 – Symboles de flux

Ces symboles définissent quand un processus commence, quand il se termine, quelles tâches se produisent ainsi que les écarts dans le flux et les tâches. En résumé, ils indiquent le contenu du processus.

Début de processus :

Ces symboles sont représentés par une sphère verte. Il peuvent être de plusieurs types parmi lesquels :

L’événement de début multiplié indique que le processus peut démarrer de différentes manières par exemple par un appel d’un client ou par une demande interne d’un autre service.

Dans un événement de début parallèle, il sera nécessaire que plusieurs conditions se produisent : appel d’un client et approbation interne d’un service donné par exemple.

Il existe aussi un symbole spécifique lorsque qu’un message sera l’événement initiateur de processus.

D’autres symboles existent encore pour vous permettre de concevoir un diagramme de processus qui vous est propre.

Fin de processus :

Ces symboles sont indiqués par une sphère rouge. Ils peuvent, tout comme les symboles d’événement de début, être de plusieurs types. Voici la signification de certains symboles de fin dans la notation BPMN:

L’événement multiple final indique que la fin du processus aura plusieurs conséquences. Au contraire, le symbole de fermeture du processus montre que lorsque cet événement se produit, toutes les autres tâches de processus doivent être terminées.

Événements du processus :

Il seront symbolisés par une sphère bleue. Également de plusieurs types, nous vous en présentons certains ci-dessous :

L’événement conditionnel ne peut se produire qu’en fonction d’une condition vérifiée. La compensation quant à elle est utilisée lorsque vous devez compenser une activité antérieure dans le processus.

Tâches :

Elles sont symbolisées par des rectangles aux bords arrondis et montrent les actions à effectuer. En voici les exemples les plus couramment utilisés :

Les tâches manuelles sont celles qui ne seront pas exécutées automatiquement (sans l’aide de logiciels ou de systèmes) dans un système de workflow comme par exemple : servir le café.

Les tâches d’envoi et de réception sont utilisées pour synchroniser les processus.

Les tâches de règles métiers suivent une règle préétablie.

Il y a aussi les tâches de service utilisées pour intégrer des systèmes d’information généralement de la technologie liées à des services Web.

Branchements ou passerelles :

Indiquées par des losanges jaunes, ces symboles de diagramme de flux sont des plus divers.

Les branchements sont exclusifs lorsqu’une seule des branches de sortie permettra de continuer le flux de tâches. C’est le symbole de branchement le plus communément utilisé dans la modélisation des processus métiers.

Dans le symbole de branchement « parallèle » deux ou plusieurs branches de séquences de tâches s’ouvrent et se produisent simultanément.

Les symboles appelés inclusifs précéderont des flux conditionnels et, comme pour le symbole parallèle, il sera possible de générer des branchements simultanés dans ces flux conditionnels.

2 – Lignes d’eau et piscines

Ces expressions désignent les espaces dans lesquels sont placés les éléments de flux et les ensembles d’activités. La division en bande représente les différents services d’une entreprises ou les participants responsables de certaines tâches.

Dans la terminologie des symboles de processus BPMN, les piscines servent à représenter un processus avec un participant particulier. Il est possible d’avoir plus d’une piscine dans un diagramme. Les différentes piscines d’un même diagramme seront synchronisées avec des éléments du type envoi-réception (tâche d’envoi, tâche de réception, intermédiaire d’envoi, etc.).

Pour comprendre plus en détail comment fonctionnent les piscines et les lignes d’eau, n’hésitez pas à consulter cet article : Plongez vous dans nos conseils Swim Lane BPMN et Pool Line BPMN.

3 – Connecteurs

Les éléments de flux doivent être connectés pour connaître la séquence des tâches et le type de relation entre chaque élément du processus.

Voici certains types de connecteurs de diagrammes de flux, et la signification de ces symboles :

4 – Éléments de données

Graĉe aux éléments de données, indiquez comment les données sont manipulées, stockées et interrogées par les agents de flux. Quelques symboles fréquemment utilisés :

5 – Artefacts

Certaines tâches doivent être documentées par des artefacts (notes et regroupements). Ils permettront de rendre le flux du diagramme plus clair pour le lecteur.

Un exemple d’Artefact :

N’hésitez pas à créer un compte sur HEFLO pour vous entraîner, apprendre et créer vos processus. Vous y trouverez tous les symboles BPMN pour construire vos diagrammes de flux.

2 Commentaires. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu