Comment j’ai pris conscience de l’importance des processus de gestion des risques pour mon entreprise

Votre entreprise est-elle préparée aux risques ?

A ce sujet, connaissez-vous le processus de gestion des risques ? Savez-vous à quel point ce processus peut impacter votre entreprise ?

La survie de votre entreprise peut en dépendre.

J’ai sous-estimé l’importance de la gestion des risques dans mon entreprise. C’est un outil de planification et de gestion stratégique primordial. Quand j’ai eu conscience de son importance, il était trop tard.

Ce processus vise en effet à réduire les incertitudes liées à une prise de décision, grâce à la planification, l’organisation et le contrôle des ressources de l’entreprise tant humaines que financières.

Chaque prise de décision a une conséquence. Lorsque dans un projet vous prenez une décision empreinte d’incertitudes, vous prenez un risque. C’est à ce moment qu’intervient la gestion des risques. Son rôle est de s’assurer que cette décision ne cause pas de dommages futurs au projet. La gestion des risques maximise tous les points positifs et les opportunités découlant d’une prise de décision.

Sans prendre en compte la gestion des risques, j’avais lancé un nouveau projet dans mon entreprise.

Et voici ce qu’il est advenu de ce projet: un risque tout à fait probable s’est effectivement concrétisé. Dans mon cas, il s’agissait de l’augmentation du taux de change. Ce risque aurait pu être atténué par une simple opération de couverture de change. Si ce risque avait été prévu, le projet aurait pu être mené à bien.

Alors gardez bien cela à l’esprit :

Les risques qui planent au-dessus d’une entreprise ne sont pas nécessairement mauvais. En effet, ils peuvent être positifs. Les risques représentent autant de menaces que d’opportunités. Il appartient au processus de gestion des risques de transformer ces menaces en opportunités pour notre entreprise de se différencier et d’en sortir plus forte.

 

Dans mon cas, l’erreur a été d’imaginer uniquement le côté positif de ce risque, en mettant de côté les menaces existantes sur le projet.

Un autre exemple classique consiste à avoir un client principal qui est responsable de plus de la moitié du CA de l’entreprise. D’un côté, cela représente une bonne occasion pour concentrer ses efforts sur un seul client principal (cela représente moins de travail administratif), mais il ne faut pas négliger le risque que cela représente, dans le cas où le client ne renouvelle pas son contrat.

La gestion des risques est essentielle pour toute entreprise et la plupart des acteurs présents sur le marché en ont, comme moi, fait l’expérience.

Pour éviter de commettre cette erreur, essayer de comprendre pourquoi le processus de gestion des risques est aussi essentiel pour votre entreprise.

L’importance de la gestion des risques pour votre entreprise

Vous ne le savez peut-être pas mais la gestion des risques est étroitement liée à la conformité et à la gouvernance.

Et est-ce que vous savez pourquoi ?

Car ces sujets sont au coeur du BPM (Business Process Management ou gestion des processus métiers).

Alors que les processus de gouvernance visent à modéliser les règles et les directives définis par l’administration de l’entreprise et se révèlent nécessaires à l’optimisation des flux de travail et à la détermination des risques, la conformité a, quant à elle, le devoir de maintenir l’entreprise en accord avec les règles qu’elle a elle-même définies et avec la loi afin d’éviter tous risques institutionnels.

Si votre entreprise travaille avec le BPM, la gestion des risques est un sujet extrêmement important.

En effet, de nombreuses entreprises, en sous-estimant la gestion des risques, finissent par nuire à la bonne exécution de leurs projets qui font face à de trop nombreuses incertitudes dont les conséquences négatives rendent les projets non viables.

N’attendez pas que vos projets souffrent de ces différents risques. Soyez prévoyant, il suffit simplement de mettre en place un simple processus de gestion des risques.

Cependant, n’oubliez pas que ce processus obéit à certaines règles. Pour vous aider à le déployer dans votre entreprise, nous vous en détaillons les étapes clés.

Pour en savoir plus : 5 stratégies pour améliorer la performance de l’entreprise

Les étapes du processus de gestion des risques

Si vous envisagez de mettre en œuvre le processus de gestion des risques dans votre entreprise, n’oubliez pas que sa mise en place doit respecter certaines étapes.

Le processus de gestion des risques se divise comme suit :

  1. Planification de la gestion des risques : établir le scope et décrire les prises de décisions nécessaires dans le cadre de la gestion du projet
  2. Identifier les risques : définir les principaux risques et leurs caractéristiques, qu’il s’agisse de menaces ou d’opportunités
  3. Analyser qualitativement les risques : analyser l’exposition aux risques afin de hiérarchiser les risques et de déterminer ceux qui feront l’objet d’une analyse, d’une action supplémentaire ou d’un plan d’urgence.
  4. Analyser quantitativement les risques : effectuer une analyse quantitative de l’effet des risques identifiés sur les objectifs définis par l’entreprise.
  5. Planifier la réponse faite au risque : déterminer les options et actions visant à augmenter les opportunités et à réduire les menaces existantes sur les objectifs du projet ou de l’entreprise.
  6. Surveiller et contrôler les risques : maîtriser les risques pendant le cycle de vie du projet.

Maintenant que vous connaissez l’importance de la gestion des risques pour votre entreprise et les étapes à suivre pour mettre en œuvre ce processus, nous espérons que vous ne ferez pas la même erreur que certains professionnels du marché qui ont ignoré cette question.

Le succès de votre BPM dépend de la manière dont votre entreprise et ses équipes traiterez des risques susceptibles de menacer votre entreprise ou, au contraire, de lui offrir de nouvelles opportunités.

Comme vous avez pu le constater prévoir les risques n’est pas suffisant. Il est également essentiel de les surveiller. Le meilleur moyen pour y parvenir est l’utilisation d’indicateurs analysés en temps réel.

L’automatisation des processus permet la mise en place de panneaux de contrôle qui permettront aux gestionnaires de mieux gérer les risques grâce à une prise de décision plus agile et plus fiable.

Avez-vous vécu une expérience similaire ? Votre entreprise a-t-elle sous-estimé la question de la gestion des risques et rencontré des problèmes ?

Partagez votre expérience et laissez nous un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu