Qu’est-ce que l’iBPM ? Faites un pas au-delà du BPMS !

iBPM est l’acronyme des termes anglais « Intelligent Business Process Management ». Il s’agit d’un concept plus large que le BPMS (Business Process Management Suite). L’iBPM utilise des technologies supplémentaires pour la prise en charge de l’Intelligent Business Operations (IBO), parmi lesquelles, on peut citer :

Cette simple définition de l’iBPMS vous suffit-elle pour bien appréhender cette notion ?

Si nous devions la résumer, nous pourrions dire que l’iBPM utilise tous les avantages et tous les bénéfices du BPM que nous connaissons déjà, en y ajoutant des technologies qui permettent une intelligence supplémentaire, tout cela afin d’atteindre des résultats encore supérieurs. L’iBPMS va encore plus loin en créant un environnement technologique dynamique axé sur la création de valeur grâce aux données.

Dans le contexte actuel, avec la transformation digitale des entreprises se mêlant au monde des affaires en lui apportant diverses opportunités technologiques génératrices de valeur pour l’activité des entreprises et menant de front la recherche d’une efficacité des processus et d’une satisfaction de la clientèle, l’iBPM gagne en visibilité et fait déjà partie de la planification stratégique de nombreuses entreprises. 

Dans cet article, vous comprendrez mieux ce qu’est l’iBPM et comment la gestion de votre entreprise peut bénéficier de ce concept.

A lire également sur notre blog : Comprendre l’usage du BPMN et la signification de ses symboles

Qu’est-ce qui rend l’iBPM si important ?

Pour bien comprendre en quoi consiste l’iBPM, il est important de prendre en compte la première lettre de cet acronyme à savoir le « i » provenant du terme anglais, qui se traduit très bien en française, d’« intelligence ».

L’IBPM vise donc à enrichir les pratiques de BPM avec des technologies permettant de rendre l’exécution des processus plus intelligente. Les décisions prises seront dorénavant basées sur une quantité et une qualité de données supérieures et, par conséquent, plus pertinentes.

L’iBPM cible les informations et non les processus. Les données sont transformées en informations, elles-mêmes transformées en connaissances qui aideront à créer des processus de plus en plus efficaces offrant davantage de valeur au client final.

Si le BPM, entre autres activités, analyse et modélise les processus et traite les données collectées en temps réel pour permettre une amélioration continue des processus, l’iBPM, quant à lui, traite un quantité encore plus importante de données et utilise des outils plus performants. Cette capacité d’analyse multiple permet de modéliser les processus beaucoup plus efficacement.

Ainsi, si votre entreprise utilise un outil de type Business Process Management Suite (BPMS) pour analyser, modéliser, concevoir, tester, mettre en pratique, contrôler et améliorer ses processus, pensez que l’iBPM peut vous apporter encore plus de valeur.

L’iBPM utilise, en effet, une suite d’applications encore plus complète. Ces outils permette d’utiliser d’autres technologies complémentaires offrant au BPM davantage d’intelligence.

Voilà certains des principaux avantages que l’iBPM pourrait apporter à votre entreprise :

Les effets positifs de l’iBPM

Selon cette infographie, l’iBPM permet de mettre fin à la rétention d’informations pratiquée par certains services d’entreprise. Vous connaissez sûrement déjà ce phénomène, lorsqu’un service d’une entreprise conserve des informations sans ne jamais les partager. Pour cela, l’iBPM s’intègre aux différents services et aux unités opérationnelles.

Agrégeant davantage de données et de capacités d’analyse, l’iBPM automatise les processus métiers fournissant à l’entreprise une amélioration continue de ses processus métiers plus performante. En outre, la collaboration entre le service informatique et les autres services se développera. Un dernier avantage : avec l’iBPM, les clients sont placés au cœur de tous les processus de l’entreprise.

Cet autre article de notre blog peut également vous intéresser : Suite Business Process Management : l’ensemble des outils BPM assemblés

Comment est né le terme iBPM ?

En 2012, le célèbre cabinet de conseil international Gartner a inventé le terme d’iBPM et l’a diffusé lors du sommet Gartner Business Process Management à Londres. Lors de cet événement, le groupe Gartner a qualifié iBPM de « nouvelle génération de BPM ».

Mais, suite à ce sommet, comment s’est défini l’iBPM  ?

Entre autres conclusions de cet événement, il est devenu évident que les entreprises devaient aller au-delà d’une simple optimisation de leur processus basée sur la réduction des coûts et l’efficacité. Face aux changements constants du marché et des dynamiques de consommation, il était dorénavant clair que les processus devaient gagner en flexibilité.

Au programme de ces changements figurait l’intelligence en temps réel, les technologies décisionnelles et l’accroissement de la capacité d’analyse de données. Ainsi, et tout naturellement, l’iBPM a donc été défini comme une évolution du BPM.

En résumé, à la clôture du sommet, il était clair que les simples offres BPMS, suites de programmes BPM, auraient tendance à évoluer vers des offres iBPMS :

« Le marché de la gestion intelligente des processus métier (iBPMS) réside dans l’évolution naturelle du marché de BPMS précédent, auquel s’est ajouté de nouvelles fonctionnalités menant une plus grande intelligence des processus métiers. Des fonctionnalités telles que la validation (simulation de processus, y compris la formulation d’hypothèse « what if ») et la vérification (conformité logique), l’optimisation et la capacité de mieux comprendre les performances des processus qui figurent dans plusieurs offres BPMS depuis quelques années. Les suites intelligentes de gestion des processus métiers offrent une prise en charge améliorée de la collaboration humaine, notamment avec l’intégration aux réseaux sociaux, la flexibilité des tâches de processus adaptées aux appareils mobiles, l’analyse en continu et la gestion des décisions en temps réel. ».

Découvrez cette infographie, publiée sur le blog du groupe Horizon Line, qui présente une multitude de technologies que l’iBPM utilise pour accompagner les pratiques de BPM et pouvant être intégrée à un iBPMS :

O que é iBPM

Le top 10 des fonctionnalités iBPMS

Gartner a également défini les 10 principales fonctionnalités d’un iBPMS :

  1. Un mécanisme de coordination de processus pour piloter la progression des tâches de processus que ce processus soit structuré ou non ;
  2. Une interface basée sur des modèles permettant la conception de processus, de leur support, leurs tâches et leurs artefacts
  3. La gestion des interactions de contenu pour accompagner la progression des tâches en fonction des modifications apportées au contenu lui-même (tels que des documents, des images et du son) ;
  4. La gestion des interactions humaines pour permettre aux personnes d’interagir naturellement avec les processus dans lesquels elles sont impliquées ;
  5. La connectivité pour lier les processus aux ressources qu’ils contrôlent, telles que les personnes, les systèmes, les données, les flux d’événements, les objectifs et les indicateurs clés de performance (KPI) ;
  6. L’analyse active (parfois également appelée intelligence continue) pour suivre l’avancement des tâches et analyser les modifications des processus internes et externes ;
  7. L’analyse à la demande pour fournir une aide à la décision ou l’automatisation de la décision à l’aide de la technologie d’analyse prédictive ou d’optimisation ;
  8. La gestion des règles métiers pour guider et mettre en œuvre l’agilité des processus et assurer la conformité ;
  9. Une gestion et une administration permettant de surveiller et d’ajuster les aspects techniques de l’iBPMS ;
  10. Un registre ou un répertoire de composants de processus pour les exploiter et les réutiliser facilement.

Découvrez cette infographie qui résume et illustre de manière objective les 10 caractéristiques d’iBPMS:

iBPMS definition

Pourquoi implémenter l’iBPM dans votre entreprise ?

Comme vous l’avez vu, l’iBPM est un système avancé de BPM. Ses fonctions principales sont l’aide à la prise de décision et l’automatisation de processus complexe.

Mais au-delà de ces avantages déjà conséquents, pourquoi implémenter l’iBPM dans votre entreprise ? Quels seront les défis à relever lors de la mise en place de l’iBPM ? 

L’un des préalables, à toute initiative d’utilisation de l’iBPM, est l’instauration d’une culture d’utilisation du BPM.

Si le BPM n’est pas mis en pratique avec succès dans votre entreprise, vous devez prendre du recul, le déployer correctement, puis et, seulement dans un second temps, envisager d’utiliser l’iBPM. C’est là le grand défi de la mise en œuvre de l’iBPM.

Ensuite, vous devez définir en quoi l’adoption de l’iBPM et d’un iBPMS peut aider votre entreprise.

Sans une bonne raison d’adopter un iBPMS, ce projet d’implantation ne fonctionnera pas.

Adopter l’iBPM simplement parce qu’il s’agit d’une tendance, ou de « l’avenir du BPM » manque de fondements concrets et n’engagera pas vos collaborateurs dans ce processus complexe de changement organisationnel.

Voici 3 raisons pour lesquelles il peut être intéressant d’intégrer iBPM à votre entreprise.

3 bonnes raisons d’utiliser l’iBPM dans votre entreprise

Selon l’article de blog TechTarget, il existe 3 fondements principaux pour utiliser l’iBPM dans une entreprise.

Le premier, et le plus courant, consiste à vouloir créer une extension de BPM traditionnelle pour les utilisateurs mobiles. La portée globale des applications de BPM en ressort élargie et se joint à la gestion des processus métiers eux-mêmes.

En effet, en étant capable d’utiliser le BPM où et quand vous le souhaitez, il est beaucoup plus facile d’analyser, de concevoir, d’optimiser et d’automatiser les processus métiers.

Pour l’entreprise, la deuxième raison pour implanter l’iBPM, est son souhait de développer l’analyse des données pour identifier les nouvelles tendances. Cela illustre principalement la volonté de l’entreprise d’analyser les progrès et les succès des pratiques passées.

En effet, en évaluant grâce à plus de données et plus rapidement ce qui a bien fonctionné et ce qui doit être amélioré, il est possible de déterminer de manière plus pertinente les actions à mettre en place dans le futur.

La troisième, et peut-être la plus importante à long terme, est de permettre l’introduction du traitement des événements complexes (CEP). Cet outil CEP permet une assistance aux collaborateurs en temps réels leur permettant une prise de décision plus agile et intelligente.

Définir un objectif facilitera l’adoption d’un iBPMS dans votre entreprise.

Une fois vos objectifs définis, il vous faut choisir le logiciel pouvant y répondre de manière pertinente. Un dernière remarque : la formation et l’esprit d’équipe sont également des éléments essentiels.

Mais, au final, quelle est la différence entre iBPM et BPM ?

Après toutes ces explications sur la nature de l’iBPM, comprenez-vous clairement la différence avec le BPM ?

Certains experts affirment qu’en réalité aucune différence considérable n’existe entre le BPM et l’iBPM. Cependant, pour pouvoir comparer ces deux systèmes, il s’agit d’analyser, au cas par cas, les fonctionnalités utilisées et de comprendre comment les nouvelles technologies permettent de d’assister le BPM dans chaque entreprise.

Selon Clay Richardson, analyste en stratégie d’affaire :

 « En général, je ne vois pas les clients utiliser le terme d’ « iBPM » dans un but bien concret. Je pense que les clients, s’ils mettaient en pratique l’iBPM vous diraient « nous utilisons notre plateforme BPM pour piloter le numérique ». C’est le cas d’utilisation le plus courant selon moi. […] Nous passons beaucoup de temps à essayer de décrire ces technologies, alors que leurs différences sont liées au degré de sophistication et à ce qu’elles nous permettent de réaliser. Nous portons de l’importance à l’étiquette donnée à un concept. C’est une grande perte de temps ».

Il serait donc inutile de se casser la tête à trouver une différence fondamentale entre les définitions de BPM et d’iBPM.

Cependant, certaines technologies souvent utilisées dans une approche iBPM peuvent être soulignées :

  • Une analyse de données en temps réel pour supporter les IBO (Intelligent Business Operations)
  • Une plateforme en interaction avec les réseaux sociaux
  • Une utilisation d’application mobile
  • Un CEP – Traitement des événements complexes

Connaissez-vous déjà l’iBPMS ? L’utilisez-vous dans votre entreprise ?

Maintenant que vous avez compris ce qu’est la gestion intelligente des processus métier (iBPM), dites-nous ce que vous pensez de cette nouvelle approche du BPM.

Vous avez déjà utilisé l’iBPM dans votre entreprise ? Quels résultats avez-vous obtenus ? Vous souhaitez implanter l’iBPM dans un futur proche ?

Laissez nous un commentaire pour nous permettre d’échanger sur cette approche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu